Il aura fallu plusieurs années avant que je me risque à faire du pain. Ça me semblait trop difficile à réussir et je n’avais pas encore réalisé à quel point la saveur et la texture d’un pain maison pouvaient être satisfaisantes. Et pourtant, c’est si simple et impressionnant à chaque fois de voir qu’on transforme de la farine, de l’eau, du sel et de la levure en une magnifique miche croustillante. Il faut seulement un peu de patience pour laisser le temps à la chimie d’opérer. Odeur de réconfort garantie dans toute la maison!

Un livre extraordinaire qui m’a fait prendre confiance pour faire du pain est celui d’Albert Elbilia, Boulange et boustifaille. Si vous voulez vous lancer dans l’aventure avec les trucs d’un passionné de la boulange gourmande, je vous le recommande vraiment (et je ne suis pas payée pour vous dire ça!). La technique du coup de vapeur que j’utilise dans cette recette pour reproduire la vapeur des fours à boulangerie est tirée de ce livre.

J’ai envie de mettre une recette de pain sur mon site depuis longtemps. En voici une première, presque sans pétrissage et avec une courte période de levée, qui j’espère, vous donnera le goût de répéter l’aventure et d’y ajouter votre créativité selon vos envies. Bonne boulange!

Pain de blé entier aux raisins et noisettes
 
Préparation
Cuisson
Total
 
Auteur:
Caractéristiques: Économique, Simple et rapide, Végétarien
Catégorie: Déjeuners et brunch, Pains et muffins
Rendement: 1 gros pain
Ingrédients
  • 350 g (550 ml ou 2¼ tasses) de farine tout usage
  • 175 g (330 ml ou 1⅓ tasse) de farine de blé entier
  • 7.5 ml (1 ½ c. à thé) de levure instantanée
  • 7.5 ml (1 ½ c. à thé) de sel
  • 430 ml (1¾ tasse) d’eau tiède
  • Environ 125 ml (1/2 tasse) farine tout usage (pour pétrir le pain)
  • 120 g (180 ml ou ¾ tasse) de raisins secs
  • 75 g (180 ml ou ¾ tasse) de noisettes entières
  • 180 ml (3/4 tasse) d’eau tiède (pour le coup de vapeur)
  • 5-6 glaçons
Préparation
  1. Dans un grand bol ou un cul-de-poule, rassembler les farines, le sel et la levure. Mélanger.
  2. Ajouter l’eau tiède et mélanger avec une fourchette ou avec la main jusqu’à ce que la farine soit intégrée au mélange, mais sans que tout soit homogène.
  3. Rassembler la pâte en boule et couvrir avec une pellicule transparente ou un linge propre.
  4. Laisser la pâte prendre du volume pendant environ 2 heures dans le four éteint (ou dans le four micro-ondes) ou jusqu’à ce qu’elle ait doublé ou triplé de volume.
  5. Renverser la pâte sur un plan de travail fariné.
  6. La pétrir 2 ou 3 fois avec un peu de farine avant de l’étendre en carré d’environ 2 cm (¾ pouce) d’épaisseur.
  7. Répartir les raisins et les noisettes sur toute la surface et replier la pâte sur elle-même pour emprisonner la garniture. Pétrir quelques fois légèrement jusqu’à ce que les raisins et les noisettes soient bien répartis.
  8. Façonner la pâte en miche allongée ou ronde.
  9. Déposer la pâte directement sur une plaque de cuisson en ayant pris soin de fariner la plaque. Couvrir et laisser lever 45 minutes à la température ambiante, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.
  10. Trente minutes avant la fin de la levée, préchauffer le four à 260 °C (500 °F). Placer une grille au centre du four et une autre grille au plus bas dans le four.
  11. Sur la grille du bas, déposer une vieille plaque de cuisson qui servira au coup de vapeur pour permettre au pain d’avoir une plus belle croûte. Elle doit être chaude au moment de mettre le pain à cuire pour que l’eau et la glace produisent de la vapeur pendant les premières minutes de cuisson.
  12. Lorsque le four a atteint la température voulue, enfourner le pain sur la grille du centre et mettre rapidement l’eau et les glaçons sur la plaque de cuisson du bas. Refermer immédiatement la porte du four. Cuire 10 minutes.
  13. Réduire la température du four à 200 °C (400 °F) et poursuivre la cuisson environ 30 minutes, jusqu’à ce que la croûte soit croustillante.
  14. Sortir le pain du four et le laisser refroidir. Essayer d’attendre au moins 1 heure avant de le couper pour éviter qu’il ne se déforme.
Notes
Pour cette recette, j’utilise de la levure instantanée pour que la levée du pain soit plus rapide. Le temps de levée serait beaucoup plus long avec de la levure traditionnelle.
S’assurer que votre levure soit active. Si elle est expirée, le pain gonflera moins.
Si le four est occupé, la levée du pain peut être faite sur le comptoir si la pièce est chaude et qu’il n’y a pas trop de courants d’air.
Le pain se conserve à température ambiante pendant quelques jours.
Il se congèle pour le consommer plus tard si vous en avez préparé plus d’un.

 

 

 

Isabelle Côté Nutritionniste

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE!

Ne manquez rien des actualités! Inscrivez-vous à mon infolettre et recevez mes articles et recettes directement dans votre boite courriel.

Merci! Veuillez valider votre inscription à l'aide du courriel que je vous ai envoyé. N'oubliez pas de vérifier vos indésirables et d'ajouter info@isabellecotenutritionniste.com à votre carnet d'adresses!

Pin It on Pinterest